Accueil > Articles > Tous co-producteurs sur Morbayassa
Tous co-producteurs sur Morbayassa
Publié le : jeudi 6 septembre 2012
Cheick Fantamady Camara se lance dans le financement participatif






Finir coûte que coûte la post-production de son prochain film, c’est le défi que s’est donné le réalisateur guinéen. Pour cela, Cheick Fantamady Camara expérimente un outil unique de financement et de marketing de projet en ligne : le financement participatif (crowdfunding) avec Touscoprod

« J’ai besoin de votre soutien financier au cours des prochains mois pour respecter notre calendrier de collecte de fonds sur le site des Projets en mouvements Touscoprod » lance le réalisateur. Il s’agit d’impliquer les internautes, par leur participation financière, dans la production de son prochain film. Suivant les montants souscrits - à partir de 5€ - le co-producteur bénéficie d’un retour sur investissement : DVD, affiches, invitations aux projections, nom au générique….
Mais le plus intéressant dans cette démarche est l’implication individuelle de l’internaute au projet collectif. Suivre la post-production de manière transparente, démarcher ses amis, les amis de ses amis, permet la création d’un réseau qui communiquera sur le film. La multiplication des souscripteurs permet ainsi de lever des fonds et d’avoir une vraie force marketing lors de la sortie du film. De nombreux projets ont pu ainsi voir le jour.

Gagnant gagnant

Il n’y a aucun risque pour le souscripteur de voir son montant disparaître sans retour sur investissement ; si la somme globale fixée n’est pas atteinte (10000€ pour Morbayassa), les montants ne seront pas débités. De quoi rassurer les plus réfractaires. Le fait aussi que le projet soit « co-produit » avec de nombreux internautes formant une « famille » permet de suivre collectivement son évolution. Faire partie de l’aventure, ensemble, le temps d’un film est mobilisateur ; « c’est notre film, on est prêt à le défendre … » Il permet aux co-producteurs de vivre une expérience unique en contribuant à la création de l’œuvre.
C’est souvent à l’étape de la post-production que les cinéastes recherchent de nouveaux financements et c’est la première fois qu’un réalisateur d’Afrique sub-saharienne a recours au financement participatif. Avec ce nouveau moyen, Cheick Fantamady Camara peut mener son projet à terme. Et sa réussite tient surtout à la communication, pierre angulaire du système.

Le projet Morbayassa : http://www.touscoprod.com/project/produce?id=350

Lire l’article sur le tournage du film :http://www.clapnoir.org/spip.php?article810

Laisser un commentaire

Également…
1
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75