Cousines
Lyes Salem
Publié le : 2003

Un film de Lyes Salem, Algérie - France 2003, 32 min






SYNOPSIS

Driss vient passer un mois de vacan­ces à Alger. Il retrouve ses parents, son frère, ses cou­si­nes et son pays d’enfance qui a bien changé depuis son départ. Il fait la connais­sance de Nedjma, une cou­sine éloignée un peu timide et réser­vée. Driss va pro­vo­quer en elle des envies d’indé­pen­dance et de liberté. Mais elle est pro­mise à Amrane, le cousin de Driss.

LE REALISATEUR

Lyes Salem est né en 1973 à Alger. Comédien de théâ­tre, de télé­vi­sion et de cinéma, il a fait des études de Lettres Modernes à la Sorbonne, puis une for­ma­tion à l’École du Théâtre National de Chaillot et au Conservatoire National d’Art Dramatique. Sur scène, il a joué dans des pièces du réper­toire clas­si­que et moderne. En 1998, il met en scène et joue Djelloul le réson­neur d’après Les Généreux de Malek Alloula. Au cinéma et à la télé­vi­sion, il appa­raît dans des films de Maurice Failevic, Benoît Jacquot et Hamid Krim. En 2001, il réa­lise Jean-Farès, son pre­mier court métrage.

CRITIQUE

Driss vient passer ses vacan­ces dans sa famille à Alger. Comme un souf­fle de liberté, il va bous­cu­ler les choses établies. Sans lour­deur et sans juge­ment, Lyes Salem nous parle de l’évolution des men­ta­li­tés dans une société en muta­tion. Son per­son­nage devient le révé­la­teur d’un espace de liberté pour ses cou­si­nes. Jeunes étudiantes d’Alger, elles sont tiraillées entre leur soif d’émancipation et les tra­di­tions fami­lia­les. Nedjma, la plus timide, est pro­mise au cousin de Driss, Amrane. Très pro­ches, ils vont pour­tant se confron­ter car Driss ne com­prend pas la rigi­dité d’Amrane avec Nedjma.

Lyes Salem réus­sit avec jus­tesse à pein­dre l’Algérie d’aujourd’hui. Il nous plonge au cœur d’Alger que l’on décou­vre dans ce film comme on la connaît peu. Par peti­tes tou­ches, un regard, un mot, tout le conflit qui règne dans le pays est sug­géré : Une mani­fes­ta­tion spon­ta­née des femmes à la suite du meur­tre d’une jeune fille non voilée. Nedjma, pous­sée par Driss ose enfin conduire. Les hommes au chô­mage qui res­tent la jour­née sur une chaise à contem­pler le temps qui passe.

Avec un grand réa­lisme, une mise en scène très ryth­mée, ce jeune réa­li­sa­teur décrit la société algé­rienne de l’inté­rieur.

Isabelle Audin Clap Noir

FICHE TECHNIQUE
Scénario et réa­li­sa­tion : Lyes Salem
Avec : Bouchra Akbi, Antar Cheddadi, Lamia Cherfouh, Zineb Kortebi, Farida Krim, Rashida Messaoudène, Lyes Salem
Images : Nathanaêl Louvet
Son : Nicolas Provost
Musique ori­gi­nale : Double Kanon, Lotfi Ben Lamri
Montage : Florence Ricard
Format : 35 mm
Production : Dharamsala (France), Sora Productions
(Algérie).
Contact : Dharamsala - 13-15, rue Gaston Latouche - 92210 Saint-Cloud - France
Tél. (33 1) 41 12 20 41 - Fax (33 1) 41 12 20 42
E-mail : dha­ram­sa­la@d­ha­ram­sala.fr

Les films de Lyes Salem :
Les autres films
<
18
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75