Accueil du site > Articles > La Suisse ouvre ses portes à l’Afrique subsaharienne
La Suisse ouvre ses portes à l’Afrique subsaharienne
Publié le : samedi 21 janvier 2012
Festival Quintessence 2012

Elle l’avait déjà annoncé lors du festival Kurzfilmtage de Winterthur en novembre 2011. Martina Malacrida, responsable du programme « Open Doors » du Festival du Film de Locarno, a fait son premier déplacement en terre africaine pour informer les réalisateurs d’un nouveau financement en faveur des pays d’Afrique francophone subsaharienne.

Le Festival du Film de Locarno est l’un des plus vieux fes­ti­vals euro­péens après les géants que sont Cannes, Venise et Berlin. Situé en Suisse ita­lienne et dirigé par l’ancien direc­teur de la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes, Olivier Père, le Léopard [nom de la récom­pense suprême du fes­ti­val] s’est invité au Bénin pour lancer sa 65e édition.

Depuis 2003, le fes­ti­val a mis en place un labo­ra­toire de copro­duc­tion en par­te­na­riat avec l’Agence Suisse pour le Développement et la Collaboration (SCD). Focalisé chaque année sur une région du monde comme l’Asie Centrale, l’Inde ou l’Afrique du Nord en 2007, « Open Doors » sera, du 1er au 11 août 2012, consa­cré aux pays fran­co­pho­nes de l’Afrique sub­sa­ha­rienne.

Ouidah_locarno_2

L’appel à projet, qui se clô­tu­rera le 13 mars 2012 permet aux réa­li­sa­teurs et/ou pro­duc­teurs issus d’un des pays de la région choi­sie, concerne uni­que­ment des films de cinéma de plus de 60 minu­tes quels que soient leur genre (fic­tion, docu­men­taire, ani­ma­tion). A l’inverse de nom­breux fonds can­ton­nant les Africains à faire des films sur leur conti­nent, Open Doors permet à des réa­li­sa­teurs issus de la Diaspora pos­sé­dant la double natio­na­lité de pos­tu­ler et à tous ceux qui dépo­sent leur projet de tour­ner dans n’importe quel pays du monde. Les copro­duc­tions étrangères ne seront de ce fait pas écartées.

Sur l’ensem­ble des pro­jets reçus (200 en 2011) entre 8 et 12 seront rete­nus et trans­mis aux 3 lec­teurs qui com­po­se­ront le jury. L’annonce des pro­jets rete­nus sera fait mi-Avril et sera suivie d’une confé­rence lors du pro­chain fes­ti­val de Cannes. Les réa­li­sa­teurs sélec­tion­nés seront pris en charge par le fes­ti­val (trans­port, héber­ge­ment et indem­ni­tés de repas) durant toute la durée du fes­ti­val.

Ouidah_locarno_4

Une for­ma­tion leur sera déli­vrée pour pit­cher devant les pro­duc­teurs invi­tés, notam­ment durant les ren­contres One to One qui ont permis en 2011 aux 12 invi­tés de réa­li­ser pas moins de 414 ren­contres avec 75 pro­duc­teurs en 2 jours.

Ce focus sur l’Afrique per­met­tra aussi aux spec­ta­teurs et pro­fes­sion­nels d’assis­ter à des tables rondes et des pro­jec­tions de films issus de la région choi­sie.

Et pour cou­ron­ner le tout, 3 prix seront attri­bués aux meilleurs pro­jets : le Prix du Jury (42000€), le Prix du Centre National de la Cinématographie et de l’image animé fran­çais (7000€) et le prix de la chaîne de télé­vi­sion Arte (6000€). Une ini­tia­tive qui réu­nira à coups sûrs tous les bao­babs et caï­mans du 7e art afri­cain.

Claire Diao

9 jan­vier 2011

65e Festival du Film de Locarno (Suisse) du 1er au 11 août 2012

Également…
1

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75