Accueil du site > Articles > Hommage à Nezha Drissi
Hommage à Nezha Drissi
Publié le : mardi 20 décembre 2011
Décès de la fondatrice du FIDADOC, Maroc

Née en 1965 au Maroc, Nezha Drissi devient productrice de documentaires à l’âge de 32 ans. Après avoir dirigé la société Les Films Grain de Sable et accompagné le réalisateur Jean-Michel Carré pendant 5 ans, elle fonde en 2001 TACT Production qui soutient des cinéastes tels que Michael Raeburn, Paule Zajdermann ou Laurent Chevallier. Afin de favoriser les coproductions Sud-Nord, elle crée TACT Production Maroc en 2007. Fondatrice et directrice du festival du film documentaire d’Agadir (FIDADOC) depuis 4 ans, elle nous a quittés, le 4 décembre 2011 dans un accident de la route à Casablanca.

Crédit Photo : Paul Evrard

« Nezha (comme nous l’appe­lons ici de l’autre côté de la Méditerranée), c’est avant tout notre amie, un tour­billon de vie, un éclat de rire légen­daire !

La créa­tion du FIDADOC, 1er Festival exclu­si­ve­ment dédié au docu­men­taire au Maroc, répon­dait à son désir d’affir­mer une culture docu­men­taire tant auprès des pro­fes­sion­nels que du grand public, de créer une pla­te­forme d’échanges Sud-Nord et Sud-Sud.

Elle avait une appro­che éducative toute par­ti­cu­lière : ate­liers dédiés aux lau­réats d’écoles de cinéma, pro­jec­tions et débats auprès d’étudiants et sco­lai­res , pro­jec­tions en plein air menées par l’équipe du Cinéma Numérique Ambulant (CNA) dans les quar­tiers déshé­ri­tés d’Agadir...

Elle était sur le point de fina­li­ser la sélec­tion de la 4ème édition du FIDADOC prévue du 27 février au 3 mars 2012.

Sans com­pro­mis, dans un souci de démo­cra­ti­sa­tion et de décen­tra­li­sa­tion (le choix d’Agadir répon­dait à ce cri­tère), elle allait tou­jours de l’avant, tou­jours vers l’autre, sillon­nant le monde à la recher­che d’écriture sin­gu­lière.

C’était une femme libre, avec une énergie débor­dante, lut­tant contre toutes les formes d’injus­tice, aimant la vie, la musi­que et le cham­pa­gne, une femme d’excep­tion qui crée des liens entre les per­son­nes et entre plu­sieurs mondes, elle était maro­caine et fran­çaise mais avant tout afri­caine.

Tous ses amis, col­lè­gues et son équipe du FIDADOC sont sous le choc mais una­ni­mes : le plus bel hom­mage que nous pou­vons lui rendre c’est que le FIDADOC ne s’arrête pas.

Nezha a ouvert les portes du docu­men­taire au Maroc, une ouver­ture indis­pen­sa­ble à la com­pré­hen­sion du monde. Elle était l’ini­tia­trice de ce fes­ti­val mais a laissé les outils néces­sai­res à sa conti­nua­tion.

Adieu, la com­bat­tante, l’auda­cieuse, la géné­reuse… 

Un hom­mage lui sera rendu à Paris en jan­vier. »

Pour Clap Noir,

Marianne Dumoulin, JBA Production
Décembre 2011

Également…
1

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75