Accueil du site > Fiches des Films > Un homme qui crie
Un homme qui crie
Mahamat-Saleh Haroun
Publié le : samedi 1er mai 2010

Un film de Mahamat-Saleh Haroun, Tchad / France / Belgique, 2010, 91’

Prix du jury Cannes 2010

SYNOPSIS

Le Tchad de nos jours. Adam, la soixan­taine, ancien cham­pion de nata­tion, est maître nageur de la pis­cine d’un hôtel de luxe à N’Djamena. Lors du rachat de l’hôtel par des repre­neurs chi­nois, il doit lais­ser la place à son fils Abdel. Il vit très mal cette situa­tion qu’il consi­dère comme une déchéance sociale. Le pays est en proie à la guerre civile et les rebel­les armés mena­cent le pou­voir. Le gou­ver­ne­ment, en réac­tion, fait appel à la popu­la­tion pour un ’effort de guerre’ exi­geant d’eux argent ou enfant en âge de com­bat­tre les assaillants. Adam est ainsi har­celé par son chef de quar­tier pour sa contri­bu­tion. Mais Adam n’a pas d’argent, il n’a que son fils...

LE REALISATEUR

Mahamat-Saleh Haroun est le pre­mier cinéaste tcha­dien de l’his­toire à pré­sen­ter un long métrage en com­pé­ti­tion offi­cielle à Cannes. Ce réa­li­sa­teur de 50 ans, qui a étudié le cinéma et le jour­na­lisme en France, est déjà venu sur la croi­sette à la Quinzaine des Réalisateurs avec Abouna en 2002, film qui a par ailleurs reçu plu­sieurs prix spé­ciaux au Fespaco 2003. Mais c’est avec Daratt, saison sèche, Prix Spécial du Jury au Festival de Venise en 2006 qu’il se fait réel­le­ment connaî­tre sur la scène inter­na­tio­nale. Un homme qui crie est son qua­trième long-métrage. Comme pour son pré­cé­dent film, le Tchad d’aujourd’hui, en proie à une inces­sante guerre civile depuis son indé­pen­dance au début des année soixante, sert de toile de fond à un drame intime. Le titre du film est ins­piré d’une cita­tion de l’écrivain Aimé Césaire : "Un homme qui crie n’est pas un ours qui danse."

FILMOGRAPHIE

1991 : Tan Koul
1994 : Maral tanié, cm
1995 : Bord’Africa, doc
1996 : Goï-Goï, cm
1996 : Sotigui Kouyaté, un griot moderne, doc
1999 : Bye-bye Africa, lm
2001 : Letter from New York City, cm
2002 : Abouna, lm
2005 : Kalala, doc
2006 : Daratt (saison sèche), lm
2007 : Sexe, gombo et beurre salé, lm TV

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Mahamat-Saleh Haroun
Scénario : Mahamat-Saleh Haroun
Avec : Emile Abossolo Mbo, Youssouf Djaoro, Diouc Koma, Djénéba Koné , Marius Yelolo, Hadjé Fatimé Ngoua
Direction de la pho­to­gra­phie : Laurent Brunet, AFC
Musique : Wasis Diop
Montage : Marie-Hélène Dozo
Production : Florence Stern (Pili films)
Coproduction : Diana Elbaum et Sébastien Delloye (Entre Chien et Loup, Belgique) et Goï Goï Production, Tchad
Distribution : Pyramide Distribution

Les autres films
2
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75