Ouaga saga : une actrice parle !
Publié le : jeudi 14 avril 2005
Fespaco 2005

Ouaga Saga, une saga afri­caine. Les ciné­phi­les Ouagalais ado­rent ce film. Dany Kouyaté le réa­li­sa­teur de Sia le rêve du python, nous entraîne dans la vie d’un groupe de jeunes qui n’hési­tent pas à voler une moto pour se faire de l’argent. L’argent de la pitance quo­ti­dienne. Appoline Balkouma est une jeune demoi­selle d’une ving­taine d’année. Elle joue son pre­mier rôle au cinéma. Nous l’avons ren­contré.

Je m’appelle Apolline Balkouma, j’ai 23ans, je suis en 3ème année de droit à l’uni­ver­sité de Ouagadougou.

Comment avez atterri dans le film ?

J’ai fait un cas­ting, et deux jours avant le début de tour­nage, on m’a appelé pour me remet­tre le scé­na­rio et parler un tout petit peu de ce que l’on atten­dait de moi.

Avez-vous répété votre rôle ?

Non, puis­que mon rôle n’était pas com­pli­qué. J’ai juste appris mon texte, mémo­risé et tra­vaillé seule. Par contre j’ai eu à ren­contrer l’autre comé­dienne à qui je devais donner la répli­que. On s’est tous retrouvé le jour du tour­nage.

Comment s’est passé le tra­vail ?

Pour une pre­mière expé­rience, cela s’est bien passé. J’ai été habillée, coif­fée, et maquillée. J’ai sentie que toute l’équipe avait beau­coup d’atten­tion pour moi. Que j’étais une star, puis­que la maquilleuse chaque deux seconde venait voir l’état de mon visage. Bref c’était super.

Avec cette expé­rience est-ce que cela vous tente la car­rière de comé­dienne ?

Carrière non, mais de temps en temps appa­raî­tre dans un film comme avec Ouaga Saga oui.

Marc Ayee
3 mars 2005

Également…
2

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75