Accueil du site > Actualités festivals > Archives festivals > FESPACO - Ouagadougou, 2005 > Zoom sur La rue marchande, un autre bonheur des festivaliers
Zoom sur La rue marchande, un autre bonheur des festivaliers
Publié le : jeudi 14 avril 2005
Fespaco 2005







Comme à cha­cune de ses éditions, le FESPACO a cette année ouvert une rue mar­chande. Située en face de la maison du peuple de Ouagadougou, le cadre permet aux fes­ti­va­liers de se retrou­ver de jour comme de nuit. Là, loin des salles de cinéma, ils peu­vent faire des achats divers et trin­quer accom­pa­gnés des musi­ques les plus en vogue.

Ainsi, cette rue connaît une ambiance attrayante à l’image des gran­des foires afri­cai­nes comme le Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO) ou encore le Marché des Arts, des Spectacles d’Abidjan (MASA).

La par­ti­cu­la­rité de la rue mar­chande, c’est qu’elle permet aux fes­ti­va­liers venus d’Europe, d’Amérique, d’Asie, de se frot­ter à la culture afri­caine à tra­vers les mets, la musi­que, les oeu­vres d’art, ainsi quà l’hos­pi­ta­lité afri­caine.

La rue mar­chande, c’est également, les stands, les han­gars où sont expo­sés les dif­fé­rents pro­duits arti­sa­naux du ter­roir ( vête­ments, maro­qui­ne­rie, cui­sine...), tout comme des pro­duits de l’indus­trie moderne (bois­sons, tissus, paru­res...). Ces dif­fé­ren­tes expo­si­tions ont lieu dans un enche­vê­tre­ment de han­gars et de stands qui donne de loin, l’image d’un bidon­ville.

Ce qui a été sûre­ment à l’ori­gine d’un incen­die qui s’est déclaré dans la nuit du lundi au mardi 1er février 2005. L’inci­dent a causé d’énormes dégâts maté­riels qui s’évaluent à plu­sieurs mil­lions de francs CFA. Il est sur­venu à la suite d’un court cir­cuit ; mais n’a pas fait de perte en vie humaine.

Aujourd’hui, les sinis­trés sont mal­heu­reu­se­ment, sans aucune idée du sort qui sera réservé à leur cas par l’orga­ni­sa­tion du FESPACO. C’est le lieu de se deman­der s’il existe une assu­rance face à de telles dom­ma­ges. Sinon, il fau­drait y songer dès main­te­nant.

Lookmann Sawadogo
2 mars 2005

Également…
2

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75