Accueil du site > Archives > 2004 > Un festival sur l’environnement à Niamey
Un festival sur l’environnement à Niamey
Publié le : mardi 30 janvier 2007

Niamey capitale du Niger accueillera du 09 au 12 septembre 2004 la première édition du Festival International du Film d’Environnement. Ce sont dix films traitant des sujets sur l’environnement qui seront en compétition.

Le public nigé­rien aura l’occa­sion d’appré­cier des docu­men­tai­res comme : " Le ban­quier des hum­bles " de Amiral Arham ; " Vers un com­merce équitable " de Martine Bouquin et Jean Lefaux ; " La pilule qui sauve la forêt " de Jens Dücker ; " Des humains par mil­liards. De l’énergie pour tous ! " de Rolf Schlenker et Jens Dücker ; " L’effort récom­pensé " de Souleymane Mahamane ; " La fièvre du Plastique " de Sénéfa Coulibaly ; " Madagascar, l’odys­sée des cimes " de Antoine de Maximy ; " Climat en 2100 " de Bernard Genier et Emmanuel Tagnard ; " La mare aux mira­cles " de Marie Blanc-Hermeline et Gilles Nivet.

A l’issue des deux jours de com­pé­ti­tions, deux prix seront attri­bués aux films ayant été les plus fidè­les aux atten­tes du Festival : trai­ter des pro­blè­mes de l’envi­ron­ne­ment et pro­po­ser des solu­tions. Ces prix sont cons­ti­tués de deux diplô­mes et de deux enve­lop­pes. L’une conte­nant une somme de un mil­lion de francs CFA pour le pre­mier lau­réat et l’autre, une somme de cinq cent milles francs CFA pour le second. Un jury inter­na­tio­nal, pré­sidé par Mme Mariama Hima, cinéaste nigé­rienne, aura l’hon­neur de dési­gner les deux lau­réats.

Le fes­ti­val sera aussi le lieu de rendre hom­mage à Jean Rouch. Le 09 sep­tem­bre à l’ouver­ture du fes­ti­val, son film docu­men­taire " Bataille sur le grand fleuve " sera pro­jeté. Rappelons que Jean Rouch fut l’un des pré­cur­seurs du cinéma au Niger. Il a dis­paru à la suite d’un acci­dent de la route à l’age de 86 ans.

Ce fes­ti­val entre dans le cadre de la Consultation Sectorielle sur l’envi­ron­ne­ment et la lutte contre la déser­ti­fi­ca­tion que le gou­ver­ne­ment nigé­rien compte orga­ni­ser du 12 au 13 octo­bre 2004. Pour M. Adamou Namata, Ministre de l’Hydraulique de l’envi­ron­ne­ment et de la lutte contre la déser­ti­fi­ca­tion, "ce fes­ti­val a pour objec­tif de mieux échanger sur les expé­rien­ces en matière de réa­li­sa­tion et de dif­fu­sion des films sur l’envi­ron­ne­ment, de pro­mou­voir les pro­duits nigé­riens notam­ment l’arti­sa­nat, le sep­tième art et l’écotourisme, afin de per­met­tre une meilleure visi­bi­lité du Niger au plan inter­na­tio­nal. Mon vœu le plus ardent est de faire de ce fes­ti­val un vec­teur de déve­lop­pe­ment de la ciné­ma­to­gra­phie envi­ron­ne­men­tale au Niger pour une pro­tec­tion et une ges­tion dura­ble de l’envi­ron­ne­ment au profit des géné­ra­tions actuel­les et futu­res".

Pour cette pre­mière édition de ce fes­ti­val, la grande par­ti­ci­pa­tion du public nigé­rien est atten­due, à la hau­teur de la per­ti­nence des œuvres qui seront pré­sen­tées.

M.S. Abandé Moctar
06 sep­tem­bre 2004

Également…
2

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75