Ouled Lenine
Nadia El Fani
Publié le : mercredi 8 octobre 2008

Un film de Nadia El Fani, Tunisie France




SYNOPSIS

"J’avais dix ans et je peux dire que c’était le plus bel âge de ma vie… Dans la Tunisie indé­pen­dante de Bourguiba qui entrait pour­tant déjà dans l’ère des désillu­sions, nous étions quel­ques-uns à par­ta­ger le secret d’une appar­te­nance : fils et filles de com­mu­nis­tes… Chuuuuut ! … "

À 20 ans, ils lut­taient pour l’Indépendance de la Tunisie et tous les espoirs étaient permis. Ont-ils trop pru­dem­ment attendu que le pays soit mûr, ou bien le temps a-t-il été trop vite pour leurs rêves ? Un film qui trace un por­trait par­ti­cu­lier de mili­tants pro­gres­sis­tes dans la Tunisie de l’après indé­pen­dance, et qui pose la ques­tion de leur héri­tage…

A PROPOS DU FILM

Nadia El Fani

Nadia et son père

Mon moyen d’expres­sion étant le cinéma, j’avais envie de raconter cette his­toire qu’a vécu mon père et ses pro­ches. Le parti com­mu­niste était une grande famille qui a donné nais­sance à des petits com­mu­nis­tes…

Je vou­lais raconter cette his­toire par rap­port à la Tunisie parce qu’il est impor­tant de conti­nuer à parler poli­ti­que dans ce pays. Ce sont des choses que l’on a pas sou­vent l’occa­sion de faire publi­que­ment. Un film c’est for­cé­ment un débat ouvert et je vou­lais que cette parole reste. Rien que de mieux que le cinéma pour que la parole soit enre­gis­trée mais vue et donc dif­fu­sée le plus lar­ge­ment pos­si­ble.

Ce film a pris beau­coup de temps, c’est un film très per­son­nel, il tourne beau­coup autour de mon père car c’est mon vécu, mon enfance. J’ai voulu com­pren­dre pour­quoi j’ai été obses­sion­nelle vis-à-vis de la poli­ti­que et je pense que ça été trans­mis dans les gènes …

Propos recueillis par B.T.

Le mérite de ce docu­men­taire est de mettre en lumière les convic­tions et les espoirs d’une géné­ra­tion mili­tante, laïque, dans un épisode poli­ti­que de la Tunisie mal connu.

C’est une suc­ces­sion de por­traits, bien menés, sur l’enga­ge­ment poli­ti­que fami­lial. La réa­li­sa­trice se concen­tre sur les enjeux humains et stra­té­gi­ques de ces hommes et femmes, qui lut­taient ensem­ble pour un monde meilleur.

La réa­li­sa­trice n’est pas seu­le­ment une femme intel­li­gente, c’est aussi une femme sen­si­ble, et proche des per­son­nes qu’elle filme. La parole de son père et les témoi­gna­ges des femmes sont les plus tou­chants.

Nadia El Fani réus­sie à libé­rer les émotions et nous permet de bien com­pren­dre la nature et l’his­toire de leurs enga­ge­ments. Elle nous offre un regard humain et dif­fé­rent, sur nos voi­sins du Maghreb.

Benoît Tiprez

LA REALISATRICE

Née en 1960 à Paris, d’un père tuni­sien et d’une mère fran­çaise, Nadia El Fani par­tage sa vie d’une rive à l’autre de la Méditerranée. Elle débute comme sta­giaire à la réa­li­sa­tion en 1982 sur le film de Jerry Schatzberg "Besoin d’amour" et par­ti­cipe au tour­nage de nom­breux films comme assis­tante à la réa­li­sa­tion, notam­ment avec Roman Polanski, Alexandre Arcady, Nouri Bouzid, Romain Goupil, Franco Zeffirelli.
En 1990, elle réa­lise son pre­mier court métrage "Pour le plai­sir" et crée sa société de Production Z’Yeux Noirs Movies. Elle signera par la suite de nom­breux films ainsi que des vidéos ins­ti­tu­tion­nels et publi­ci­tai­res.

Filmographie
- 2007 Ouled Lénine Lm

- 2005 Unissez-vous, il n’est jamais trop tard ! Cm dans la série Paris la métisse.

- 2001-2002 Bedwin hacker Lm

- 1998 Tant qu’il y aura de la pel­lo­che Cm

- 1993 Tanitez moi Doc

- 1992 Fifty-fifty, mon amour Cm

- 1990 Pour le plai­sir Cm

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Nadia El Fani
Collaboration à l’écriture et au déve­lop­pe­ment : Leïla El Fani
Chef-Opérateur : Sofiane El Fani
2ème caméra : Fatma Cherif
Monteur : Thierry Simonnet
Prise de son : Moncef Taleb
Mixage : Philippe Lauliac
Etalonnage Image : Paul Wattebleb
Truquiste : Sylvain Lamour
Assistante de Production : Sourour Krouna
Régisseur/Assistant : Abdelbar Mahmoud
Productrice Déléguée : Nadia El Fani
Producteur Exécutif : Habib Bel Hedi
Production : Z’Yeux Noirs Movies
(Disponible également en ver­sion 54’) Contact : www.nadiael­fani.blog­spot.com

Les autres films
2
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75