Accueil du site > Fiches des Films > Le temps d’un film
Le temps d’un film
Laurence Attali
Publié le : mardi 7 octobre 2008

Un film de Laurence Attali, France Sénégal




SYNOPSIS

La genèse et les méta­mor­pho­ses d’un film, depuis la pre­mière intui­tion jusqu’au pre­mier clap. De Tom Waits à Cheikh Lô et de Venise à Paris jusqu’à Saint Louis du Sénégal, Le temps d’un film remonte le cours des fleu­ves à la recher­che du Déchaussé .

CRITIQUE

Ce pour­rait être un film dans le film. En fait, il s’agit d’un docu­men­taire retra­çant la cons­truc­tion patiente d’un film « Le déchaussé », réa­lisé en 2003, par Laurence Attali. Laurence, elle, dit qu’il s’agit de « la genèse et des méta­mor­pho­ses d’un film depuis la pre­mière intui­tion jusqu’au der­nier clap ».

Ce docu­men­taire réus­sit à nous tenir en haleine, car il nous raconte des his­toi­res : des his­toi­res de ren­contres humai­nes, des his­toi­res de musi­ques, des his­toi­res d’artis­tes, des his­toi­res de lieux. Nous attra­pons les fils de ces his­toi­res et les sui­vons jusqu’au bout. Elles évoluent, se trans­for­ment et nous trans­por­tent jusqu’au sou­rire, et même jusqu’ au rire, par­fois.

Laurence Attali apporte une dimen­sion uni­ver­selle à son scé­na­rio. Elle par­vient à établir la trans­po­si­tion de per­son­na­ges (de Tom Waits à Cheikh Lô), de lieux (en pas­sant par Venise, puis Paris, jusqu’à St Louis du Sénégal), d’objets (gon­do­les, piro­gues), de musi­ques (blues anglais, blues ita­lien, musi­que tzi­gane, musi­que de l’est, orches­tre des cent -vingt cui­vres des forces armées séné­ga­lai­ses…).

Ce scé­na­rio, fondé sur une loi du Lévirat - qui lui a été racontée par sa mère - se dérou­lera, fina­le­ment, en Afrique, haut lieu de légen­des et contes oraux. Toutes ces riches­ses se mêlent pour deve­nir un tout har­mo­nieux et vivant.

Laurence observe, écoute, patiente, dis­cute, se remet en ques­tion, pleure, et, fina­le­ment, accepte de faire, défaire et refaire au gré des ren­contres. Elle se laisse porter par son ima­gi­naire, son res­senti face aux per­son­na­ges, aux per­son­nes, aux musi­ques, aux décors. Et ce flot l’entraîne petit à petit, de décep­tions en réus­si­tes vers l’abou­tis­se­ment d’un rêve, à l’union de toutes ces huma­ni­tés.

Laure Chahboub

EQUIPE TECHNIQUE

Réalisation : Laurence Attali
avec Claudine Attali, Mamadou Diongue, Mäylis Guiard-schmid, Bettina Kee, Cheikh Lô, Ndary Lô, Francesco Pini, Oumou Sy, Tom Waits
Scénario : Laurence Attali
Photo : Jean Michel Humeau, Laurence Attali, Ousmane William Mbaye
Montage : Laurence Attali
Son : Myriam René
Musique : Tom Waits, Francesco Pini, Cheikh Lô
Costume : Oumou Sy
Production : Autoproduction auto­prod@­club-inter­net.fr , INA (Direction de la pro­duc­tion et de l’édition)

Les films de Laurence Attali :
Les autres films
<
6
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75