Accueil du site > Fiches des Films > Un matin bonne heure
Un matin bonne heure
Gahité Fofana
Publié le : 2006

Un film de Gahité Fofana, Guinée France, 2006, 90’






SYNOPSIS

Conakry, 1999, pen­dant les gran­des vacan­ces.Yaguine et Fodé, deux ado­les­cents, par­cou­rent la ville et rêvent en regar­dant passer les avions. On les retrou­vera, ce même été, morts de froid dans le train d’atte­ris­sage d’un avion à l’aéro­port de Bruxelles.

« Excellences, Messieurs les mem­bres et res­pon­sa­bles d’Europe, Nous avons l’hono­ra­ble plai­sir et la grande confiance de vous écrire cette lettre pour vous parler de l’objec­tif de notre voyage et de la souf­france de nous, les enfants et jeunes d’Afrique. (...) Aidez-nous, nous souf­frons énormément en Afrique, nous avons des pro­blè­mes et quel­ques man­ques au niveau des droits de l’enfant. Au niveau des pro­blè­mes, nous avons la guerre, la mala­die, le manque de nour­ri­ture, etc. (...) Donc, si vous voyez que nous nous sacri­fions et expo­sons notre vie, c’est parce qu’on souf­fre trop en Afrique et qu’on a besoin de vous pour lutter contre la pau­vreté et pour mettre fin à la guerre en Afrique. Néanmoins, nous vou­lons étudier, et nous vous deman­dons de nous aider à étudier pour être comme vous en Afrique. »
Extrait de la lettre décou­verte dans les affai­res de Yaguine Koita et Fodé Tounkara

LE REALISATEUR

Gahité Fofana est né en France en 1965. Après des études de let­tres et de cinéma à Paris, il se dis­tin­gue en tant que docu­men­ta­riste. Il tra­vaille comme mon­teur puis réa­lise son pre­mier film en 1994 « Tanun ». Il signera son pre­mier long métrage I.T. en 2001, très remar­qué par le public.

Filmographie
1994 : Tanun
1995 : Une Parole, un visage
1996 : Tèmèdy (CM)
1997 : Mathias, le procès des gangs
2001 : I.T. (Immatriculation tem­po­raire)
2006 : Un matin bonne heure

CRITIQUE

Khesso, la petite ven­deuse d’ara­chi­des, raconte une his­toire simple, celle de deux amis, ses amis, partis à la conquête d’un rêve « réfri­géré ». A Conakry, loin de son vil­lage, ses jour­née sont ryth­mées par les visi­tes de Yaguine et Fodé. Compagnons d’ennui, comme le dit la jeune fille, les vacan­ces sont pour eux un temps sans hori­zon, sans loi­sirs.

Alors ils errent, à l’aéro­port, sui­vant des yeux le ballet des avions qui décol­lent. Ils font des petits bou­lots. Cherchent obs­ti­né­ment une porte de sortie. Ce sera, len­te­ment, sans parler, celle du ciel, l’envol vers le Nord, là où il n’y a pas d’enfants sol­dats, là où ils auraient enfin une chance.
Gahité Fofana, par­tant d’un fait divers cruel et emblé­ma­ti­que, cons­truit un film qui déroule len­te­ment les der­niers jours, ima­gi­nés, des deux ado­les­cents. Un film d’où le didac­tisme est banni au profit de la sim­pli­cité d’une mise en scène qui laisse avant tout des impres­sions. Images per­sis­tan­tes d’une ville afri­caine, celles que Yaguine et Fodé empor­te­ront avec eux.

Sur un thème proche de Heremakono, d’Abderrhamane Sissako, Gahité Fofana dépeint un moment par­ti­cu­lier, entre attente de nou­veauté et adieu au pays. Le temps y est sus­pendu, c’est l’ins­tant du pas­sage. Cela prend une dimen­sion d’autant plus tra­gi­que que la mort est au bout du chemin, pour Yaguine et Fodé comme pour tant de clan­des­tins qui choi­sis­sent de partir.

Les deux jeunes gens ne sont pas naïfs, il s’agit là d’un destin assumé. La lettre, réelle, qu’ils ont lais­sée, montre une cons­cience claire de leur condi­tion ainsi que des ris­ques encou­rus. Elle permet aussi, ce qui est bien rare, de lais­ser la parole à ceux qui ten­tent le voyage.

Julie Petignat (Clap Noir)

FICHE TECHNIQUE

Scénario et réa­li­sa­tion : Gahité Fofana
Avec : Mamoudou Camara (Yaguine), Sory Kandia Kouyaté (Fodé), Amy Boïro (Khesso), Fatoumata Kanté (Salma), Balamoussa Fofana (Tonton Bouba), Ceydouba Koumbassa (Mohamed), So Baïlo (Voise), Diaraye Kouyaté (la mère de Fodé), Doyen Pathé Diallo (l’oncle de Khésso), Mamadou Baldé (l’ins­ti­tu­teur), Mariam Sylla (Diaraye)
Image : Benoît Chamaillard
Son : Philippe Fabbri
Montage : Gahité Fofana
Production : ARTE France, Key Light Productions, Bafila films
Musique : Sory Kandia Kouyaté, Sekou Kouyaté
Distribution : Keylight 12, rue Lamartine, Paris 75009 - FRANCE
Tél : 33 1 44 53 02 67 EMail : info@­key­light­films.com

Les films de Gahité Fofana :
Les autres films
<
20

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75