Accueil du site > Fiches des Films > To zali ebele (Nous sommes nombreuses)
To zali ebele (Nous sommes nombreuses)
Moussa Touré
Publié le : 2003

Un film de Moussa Touré, Sénégal - 2003






SYNOPSIS

De 1993 à 1999, le Congo Brazza a connu des guer­res à répé­ti­tion. De tous les effets néga­tifs engen­drés, un des plus impor­tants, et peut-être un des moins connus, est la vio­lence sexuelle à l’égard des femmes. Le film donne la parole à ces femmes vio­lées. Elles nous racontent leur his­toire, par­fois dans le silence. "Nous sommes nom­breu­ses", c’est aussi le por­trait d’une de ces femmes, Lydie, violée à deux repri­ses pen­dant la guerre de 1998 et qui a eu des jumeaux. Malgré les dif­fi­cultés, Lydie reste pleine de com­pas­sion pour ses agres­seurs et elle a su déve­lop­per des res­sour­ces de cou­rage à l’image des femmes du conti­nent.

LE REALISATEUR

Né en 1958 au Sénégal, Moussa Touré débute dans les métiers du cinéma comme électricien pour plu­sieurs films comme Adèle H de Truffaut, Coup de tor­chon de Tavernier, Le camp de Thiaroye de Sembène Ousmane. C’est en 1987 qu’il passe der­rière la caméra pour son court métrage Baram. Il signe en 1991 son pre­mier long métrage Toubab Bi et révèle son talent avec TGV, film qui a obtenu de nom­breux prix ainsi qu’un gros succès popu­laire en Afrique. Poussières de ville, men­tion spé­ciale au fes­ti­val vues d’Afrique 2003 et To zali ebele, remar­qué par le jury du FIFF 2003, sont ses deux der­niers films docu­men­tai­res.

CRITIQUES DE PRESSE

Pour faire un tel docu­men­taire, Moussa Touré a dû mettre en confiance ces femmes congo­lai­ses, encore cho­quées et mar­quées à vie par ces exac­tions. On res­sent qu’une rela­tion forte s’est nouée entre le réa­li­sa­teur et ces femmes et qu’elle est issue d’une réelle com­pli­cité. La caméra effleure les visa­ges sans les mar­quer dans leurs détres­ses, les témoi­gna­ges sont poi­gnants, le réa­li­sa­teur res­pec­tant avec dou­ceur leur dignité. Ce film est très émouvant et a le mérite de mon­trer, en toute humi­lité, les consé­quen­ces des­truc­tri­ces que subis­sent les femmes dans ces guer­res à répé­ti­tion qui mar­quent l’his­toire de l’Afrique.

Benoit Tiprez (Clap Noir).

FICHE TECHNIQUE

Auteur-réa­li­sa­teur : Moussa Touré
Images : Moussa Touré
Son : Boris Kondobila
Montage : Sophie Rouphiou, Adama Seydi
DV Cam - Couleur - Congo/Sénégal - VOSTF - 59’
Production : Unicef/Congo Brazza, Les Films du Crocodile
Distribution : Les Films du Crocodile

Les films de Moussa Touré :
Les autres films
2
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75