Barkomo
Boucary Ombotimbé & Aboubacar Bablé Draba
Publié le : lundi 18 février 2019

Un film de Boucary Ombotimbé & Aboubacar Bablé Draba, Mali, 2019, 75’

SYNOPSIS

Mali, fin 17e siècle. Dans un petit hameau du Pays Dogon, un chas­seur vit avec ses deux femmes. La pre­mière, Yamio, infer­tile après 10 ans de mariage, tente de se sui­ci­der à cause de l’humi­lia­tion que lui impose sa jeune coépouse, qui a donné un enfant à son époux. Sa ten­ta­tive de sui­cide avor­tée, sur le chemin de son exil, elle arrive un mois plus tard dans une grotte où vit le Roi de Baroukommo.
Elle trouve enfin la déli­vrance chez le Roi Ogono grâce à la nais­sance inat­ten­due, enfin, de son bébé « gau­cher » (nommé Anabaliéle) qui, selon les devins, était le seul à pou­voir sauver le vil­lage de l’inad­ver­tance du Roi ayant sacri­fié son cousin à son féti­che, s’atti­rant à lui et aux siens des mal­heurs (épidémie, séche­resse, récol­tes de céréa­les au goût amer).
En remer­cie­ment le Roi prend Yamio comme 2e épouse. Anabaliéle gau­cher gran­dit dans une atmo­sphère de bon­heur pour deve­nir un jeune homme doué, admiré de tous. Mais à l‘age de 18 ans, il devra fuir le vil­lage de la grotte sacrée, chassé par ses com­pa­gnons qui l’accu­sent d’avoir volé la fian­cée du fils du roi…
Tourné dans de magni­fi­ques décors natu­rels de la Falaise de Bandiagara, le scé­na­rio met en valeur les rituels enri­chis de chants, de tam­bours et des danses de mas­ques qui tra­dui­sent toute la gloire et la renom­mée de la tra­di­tion du Pays Dogon.

LES REALISATEURS

JPEG - 9 ko
Aboubacar Bablé Draba

Né au Mali, Aboubacar Bablé Draba, enfant de l’ethnie Dogon, était comme pré­des­tiné à la créa­tion puisqu’enfant, il se plai­sait à créer des voi­tu­res et vélos avec seu­le­ment du fil de fer et des boites de conserve. Après l’obten­tion de son bac­ca­lau­réat en 2010, il obtint un Master I au Conservatoire des arts et métiers mul­ti­mé­dia Balla Fasséké Kouyaté de Bamako. Ce fut le point de départ de sa car­rière sanc­tionné par des col­la­bo­ra­tions fruc­tueu­ses avec des artis­tes maliens, bur­ki­na­bés et fran­çais : réa­li­sa­tion de maga­zi­nes, de publi-repor­ta­ges, d’émissions télé pour la télé­vi­sion natio­nale malienne, vidéos d’art ainsi qu’une série télé jeu­nesse.
En 2017, lors du concours de créa­tion numé­ri­que orga­nisé à Abidjan, il sera le seul afri­cain à être le podium en s’octroyant la médaille d’argent. IL avait pré­senté une vidéo dénom­mée « Ville Peinte », dépei­gnant la société malienne dans ses diver­si­tés et dif­fé­ren­ces tout en fai­sant la pro­mo­tion de la cohé­sion sociale. « C’est l’ensem­ble des dif­fé­ren­ces qui fait un peuple », avait-il fait enten­dre. Barkomo est son pre­mier long métrage co-réa­lisé avec son com­pa­triote Boucary Ombotimbé, cinéaste.

JPEG - 13.5 ko
Boucary Ombotimbé

Ce der­nier est né vers 1986 dans le Cercle de Bandiagara (Mali). Après son bac­ca­lau­réat, il obtint un diplôme de l’Institut National des Arts de Bamako, sec­tion dra­ma­ti­que, et un autre de mise en scène de la faculté de let­tres, lan­gues et scien­ces. Boucary Ombotimbé est un artiste com­plet. Comédien, dan­seur, il a une longue expé­rience scé­ni­que dans de nom­breux fes­ti­vals inter­na­tio­naux. Au-delà des plan­ches, il a été for­ma­teur dans la ges­tion civile de conflit, dans le ren­for­ce­ment de la citoyen­neté, à la prise de parole en public ; pro­fes­seur de théâ­tre au lycée roseya­ba­na­tara, Metteur en scène per­ma­nent de la com­pa­gnie NAMA de mas­ques et marion­net­tes.
Au cinéma, Boucary Ombotimbé a suivi une for­ma­tion au Centre natio­nal de la ciné­ma­to­gra­phie du Mali de 2011 à 2014, et s’est formé 8 mois auprès de Souleymane Cissé. Il a été acteur en jouant les pre­miers rôles dans Nunungunu kan de Soussaba Cissé, dans Les rois de Ségou de Boubacar Sidibé et dans Les signes des yeux de H Nega Maiga . Suivra son assis­ta­nat sur la réa­li­sa­tion du film Boua chariade Soussaba Cissé, puis réa­li­sa­teur d’un moyen métrage La fille de Coulibaly et du court métrage L’Assemblée des fous.

FICHE TECHNIQUE

- Réalisation : Aboubacar Bablé Draba & Boucary Ombotimbé
- Scénario : Boucary Ombotimbé & Erica Pomerance
- Avec : Salimata Tapily, Boucary Goimba, Ousmane Kassogué, Daouda Ombotimbé
- Directeur Photo : Aboubacar Bablé Draba
- Ingénieur du son : Toumani Keïta
- Image : Moussa Soumbounou, Aboubacar Bablé Draba
- Opérateur Drone : Toumani Keita
- Ingénieur de son : Toumani Keita
- Mixage son : Mamadou Sidibé
- Musique : Bourama Traoré « Lil B »
- Montage & étalonnage : Aboubacar Bablé Draba
- Script : SalimataTapily
- Costume : Abdoulaye Diarra
- Décor : Association Ondopri
- Délégué de pro­duc­tion : Mohamed Diarra
- Production : Dark-Face Films
- CONTACT : Production et vente : dark­fa­ce­film­s@g­mail.com

Les autres films
1
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75