Accueil du site > Fiches des Films > Le cimetière des éléphants
Le cimetière des éléphants
Eléonore Yaméogo
Publié le : lundi 18 février 2019

Un film de Eléonore Yaméogo, Burkina-Faso, France, 2018, 70’

SYNOPSIS

Dans l’uni­vers clos d’une maison de retraite en France, nous par­ta­geons le quo­ti­dien de quel­ques anciens mis­sion­nai­res (pères blancs) qui ont foulé le sol afri­cain bien avant les indé­pen­dan­ces, pour l’évangélisation et la trans­mis­sion d’une vision de l’Occident. Ce lieu de repos, iro­ni­que­ment appelé par les rive­rains « le cime­tière des éléphants » accueille une tren­taine de pen­sion­nai­res parmi les­quels, le père François de Gaulle, neveu du géné­ral de Gaulle.
Au cré­pus­cule de leur vie, le désir d’ouvrir les portes d’une mémoire essen­tielle, à la com­pré­hen­sion d’une his­toire com­mune, s’ins­talle. Ils nous entrai­nent dans les sou­ve­nirs de leurs tumul­tueu­ses vies afri­cai­nes, évoquent avec nos­tal­gie et un regard ana­ly­ti­que, leur mis­sion et leur place dans l’his­toire de la colo­ni­sa­tion.
Ce film recueille une parole rare, celle de cette der­nière géné­ra­tion de pères blancs (fran­çais), qui ont vus s’élever l’église d’Afrique et ont été les témoins clés des évènements que les états afri­cains ont tra­ver­sés dans leur quête d’indé­pen­dance.
Une immer­sion dans un uni­vers par­ti­cu­lier et pas­sion­nant.

LA REALISATRICE

Née au Burkina-Faso en 1978, Eléonore Yaméogo s’est tour­née avec déter­mi­na­tion vers une pas­sion dif­fi­cile d’accès pour une femme en Afrique : la réa­li­sa­tion. Elle se forme d’abord sur les tour­na­ges de Ouagadougou où elle acquiert une expé­rience de ter­rain, avant d’entrer à l’Institut Supérieur de l’Image et du Son (ISIS) au Burkina-Faso, puis de pour­sui­vre ses études en Belgique et en France où elle vit actuel­le­ment. Elle a réa­lisé en 2008 les docu­men­tai­res Waga HH, de l’ombre à la lumière et La Main tendue. C’est en signant son docu­men­taire Paris mon para­dis en 2011 qu’elle se fera connaî­tre inter­na­tio­na­le­ment dans de nom­breux fes­ti­vals.

FICHE TECHNIQUE

- Réalisation : Eléonore Yaméogo
- Image & son France : Jean-Baptiste Béïs, François Perlier
- Image Burkina-Faso : Moussa Ouadraogo, Tibiri Koura, San Remy Traoré
- Son Burkina-Faso : Halassane Sanfo, Mohamed Zerbo
- Montage : Philippe Radoux-Bazzini
- Mixage : Yves Mesnil
- Musique ori­gi­nale : Alif Naaba, Flatié Dembele, Patinda David Zoungrana
- Chargés de pro­duc­tion : France/ Florent Coulon, Burkina-Faso/ Honore Yaméogo
- Production : Vraivrai films, Onezik, KTO
- Contact : cde.docu­men­tai­re@g­mail.com

Les autres films
1
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75