Kabala
Assane Kouyaté
Publié le : 2006

un film de Assane Kouyaté, Mali, 2002, 110’






SYNOPSIS

Kabala est une petite bour­gade du Mande, terre sahé­lienne. Inexorablement, l’unique puits du vil­lage, appelé puits des Ancêtres, se tarit. Les Anciens se refu­sent à toute inter­ven­tion humaine qui, à leurs yeux, désa­cra­li­se­rait le puits. Banni de la Danse du Feu, épreuve de vérité, Hamalla quitte le vil­lage, lais­sant der­rière lui la femme qu’il aime, Sokona. Quatre années plus tard, Hamalla revient au vil­lage pour reconqué­rir sa place. Après un conseil de famille hou­leux, Hamalla doit convain­cre les anciens de la néces­sité vitale de forer dans le puits sacré, sym­bole de toute la spi­ri­tua­lité du vil­lage.

LE REALISATEUR

Né à Bamako en 1954, Assane Kouyaté est diplômé en Lettres Modernes et a étudié le cinéma à l’Institut du cinéma de Moscou (VGIK). Il y réa­lise son court métrage de fin d’études -Thérèse et Patrick- qui sera primé au fes­ti­val de Tachkent en 1989. Après plu­sieurs courts métra­ges, docu­men­tai­res et fic­tions, il réa­lise son pre­mier long métrage en 2002, Kabala, et est récom­pensé par plu­sieurs prix dont le prix spé­cial du jury au FESPACO 2003.

CRITIQUE

Le puits de Kabala se tarit. Un conflit s’engage entre un jeune vil­la­geois par­ti­san du forage et les anciens qui refu­sent toute inter­ven­tion sur le puits des ancê­tres, sym­bole de la spi­ri­tua­lité du vil­lage.

A tra­vers ce film, Assane Kouyaté réus­sit par­fai­te­ment à décrire la lutte oppo­sant ces deux géné­ra­tions. Il nous fait décou­vrir un uni­vers où les mara­bouts dirige la vie du vil­lage grâce à la sor­cel­le­rie, des pré­ro­ga­ti­ves dont ils abu­sent pour asseoir leur pou­voir. En vou­lant remet­tre en ques­tion la culture ances­trale de son vil­lage, Hamalla bous­cule les choses établies.
Le conflit entre tra­di­tion et moder­nité en Afrique aujourd’hui est un sujet déli­cat.

Avec beau­coup de finesse, Assanne Kouyaté nous fait par­ta­ger cette muta­tion inexo­ra­ble de la société afri­caine.

Isabelle Audin
Clap Noir

EQUIPE

Réalisation et scé­na­rio : Assane Kouyaté
Photo : Jean-Michel Humeau
Son : Bakary Sangaré
Montage : Andrée Davanture
Musique : Cheikh Tidiane Seck
Interprétation : Djénéba Koné (Sokona), Modibo Traoré (Hamalla), Fily Traoré (Sériba), Hamadoun Kassogué (Sibiri), Siaka Diarra (Namory), Sory Ibrahima Koita ( Fakourou)
Production : Mandala Productions/C.N.C.P./Farafina Dambé

Les films de Assane Kouyaté :
Les autres films
4
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75