Accueil > Actualités festivals > Il faut sauver le soldat Guimbi
Il faut sauver le soldat Guimbi
Publié le : mardi 26 février 2013
Fespaco 2013

Voir en ligne : Le site web du projet

Aux détours des stands d’exposition du Marché International du Cinéma et de l’Audiovisuel du Fespaco (MICA), nous tombons sur celui de l’Association Cinomade. Sur la table, un coffret intitulé : Il faut sauver le Ciné Guimbi.
Belle initiative menée par Berni Glodblat et Salimata Sankara, dans le pays du plus grand festival de cinéma de l’Afrique. Alors que les salles de cinéma ferment les unes après les autres, voilà que des passionnés se mobilisent pour en sauver une.

Pour l’un des membres de l’Association que nous avons rencontré, le ciné Guimbi fait partie de la mémoire culturelle des habitants de Bobo Dioulasso, la 2eme ville du Burkina Faso. le ciné Guimbi, ouvert en 1956 anciennement appelé Ciné Rio, a fermé en 2003. « Cette salle de ciné est celle que nous avons fréquentée avec la famille, avec papa, maman, les frères et sœurs. Aujourd’hui, cette salle de cinéma est laissée à l’abandon comme beaucoup d’autres salles au Burkina. Ces salles sont utilisées pour des activités qui n’ont rien à voir avec le cinéma » nous dit-il. Sauver le Ciné Guimbi, c’est non seulement projeter des films, mais aussi faire des activités connexes aux cinémas.

Comment arriver à sauver le Soldat Guimbi ? Pour les bonnes volontés qui s’adonnent à ce plaidoyer, il faut en parler, informer les amoureux du cinéma. Le projet a reçu le soutien des institutions nationales et l’appui d’Africadoc, de la coopération Suisse, .... Il est aussi possible de parrainer l’achat d’un fauteuil, une signature sur le mur des amis du Ciné Guimbi et un don.
Espérons que les bienfaiteurs seront nombreux pour que le Ciné Guimbii puisse un jour, rayonner dans les nuits bobolaises par ses projections sous les regards heureux des familles qui enfin, gouteront à nouveau au plaisir de regarder des bons films en plein air.

Achille Kouawo

Laisser un commentaire

  • Le 15 décembre 2013 à 19:45, par FSanou

    la grosse arnaque ?
    a supposer que tout ça soit vrai. Pourquoi ne pas dire qu c’est un couple qui pilote le projet ?
    Pourquoi la population locale est-elle tenue à distance du prjet ?
    pourquoi le budget de l’opération gonfle chaque mois ?
    pourquoi les autorités ont-elles des réserves sur le projet ?
    pourquoi l’association a-telle existé longtemps après la communication du projet.

Également…
1
>

Clap Noir
Association Clap Noir
18, rue de Vincennes
93100 Montreuil - France
Tél /fax : 01 48 51 53 75